english version

AFFAIRE DOMINICI

Le juge Carrias a dirigé la deuxième instruction de la célèbre affaire.

Après quarante ans de silence, il prend la parole.

 

POURQUOI JE LE CROIS COUPABLE

par le juge Carrias,

extrait de l'ouvrage collectif: "Dominici, de l'accident aux agents secrets", publié en 1997 aux éditions de Provence, avec Jean Teyssier, René Pacault et Yves Thélène.

 


Pierre CARRIAS est décédé à Digne le 7 mars 2002 à l'âge de 77 ans.
Il était un homme profondément juste et humain.


 Lorsque Jean Teyssier et Yves Thélène m'ont demandé mon témoignage sur l'affaire de Lurs, j'ai volontiers accepté de le leur donner, en raison des cordiales relations qui existent depuis bien longtemps entre nous. C'est d'ailleurs de tradition entre le tribunal de Digne et la presse locale.

Je vais donc expliquer pourquoi j'ai l'intime conviction que Gaston Dominici était coupable.

Cependant, mon indépendance d'esprit à cet égard a été mise en doute, lors d'un débat public, par Maître Gilbert Collard; selon cet éminent avocat, si je me prononce en ce sens, ce serait par solidarité professionnelle, pour soutenir le point de vue officiel de la Justice sur l'assassinat de la famille Drummond. Il faut donc que je commence par préciser comment je suis entré dans cette affaire ... par la petite porte.

   

1 - Comment je suis rentré dans l'affaire de Lurs

2 - Le déroulement de mon instruction

3 - Les faiblesses du dossier

4 - Qu'est-ce que l'intime conviction

5 - Les bases de mon intime conviction

6 - Dominici non coupable? La thèse de William Reymond

7 - Aurais-je condamné Gaston Dominici à la peine de mort?

 

 

Compléments: 

8 - Rappel des faits

9 - Entretien radiophonique, FRANCE BLEUE 28 novembre 2001

10 - Les perspectives d'une révision

11 - Bibliographie

12 - Octobre 2003: Sir Jack Drummond, souvenirs de Bruce McNair

 
 

Liens:

Du cinéma à la réalité, de Mr Huet: http://s.huet.free.fr/kairos/doxai/domi.htm

Patrimoine du pays de Forcalquier : http://www.cxal.org/apf.htm